Livre : L’apprentissage de l’imperfection

apprentissage imperfection

Drôle, accessible, rassurant, un petit traité pour se libérer d’un mal insidieux : le perfectionnisme. Après le succès de L’Apprentissage du bonheur, un livre de travail indispensable pour apprendre à s’accepter, même imparfait, et être enfin soi-même. Se dépasser. Faire toujours mieux. Etre plus efficace. Tous les jours, nous nous imposons des objectifs impossibles à atteindre. Et plus nos exigences de performance sont élevées, plus nous sommes sous pression, saisis par le doute, paralysés par la peur de l’échec, condamnés à la frustration permanente. Dans son livre, Tal Ben-Shahar nous encourage à nous affranchir de la quête d’une impossible perfection. … Lire la suite

Les nouveaux modes de management : en panne ?

Les restructurations liées à la crise induisent des modes de direction autoritaires qui vont à l’encontre des modes de management qui se développaient jusqu’alors. Réintroduire l’humain dans la gestion de l’entreprise est aujourd’hui le leitmotiv de tous les congrès, conférences et autres séminaires d’entreprises. […] Une trop forte pression peut décourager Maximiser les résultats financiers, réduire la dette, maîtriser les coûts, améliorer les processus de performance, se recentrer sur les métiers les plus lucratifs, constituent les réponses jugées les plus adaptées aux périodes de récession. Autant de réponses qui, inévitablement, induisent un mode de direction « autoritaire », que le … Lire la suite

Les Français et le travail : bonnes nouvelles !

Selon une enquête CCA auprès de 2000 personnes : 89% des français aimeraient aller au travail avec plaisir 90% des français aimeraient travailler dans la stabilité 78% des français aimeraient faire un job qui a du sens 81% se disent faire plus à faire des sacrifices et travailler plus, s’ils sont « considérés » Tout ça me parait plein de bons sens finalement… Source : CCA, Le Figaro

Où sont passés les managers ?

Maurice Thévenet, professeur de Management,  nous signale dans une analyse intéressante  que le rôle du Manager est qu’un collectif de personnes produise quelque chose. Pourtant, les entreprises , les syndicats et les associations ne trouvent plus de personnes disposés à tenir ce rôle. 3 causes personnelles à ce manque selon lui : difficulté d’excercer une autorité gagnée à chaque instant, manque de reconnaissance et absence de plaisir. Les entreprises y ajoutent une organisation complexe, du stress et des exigences croissantes des collaborateurs. Quand à la société, elle fait le culte de l’autonomie et de la consommation zapping. Posé comme ça, … Lire la suite