Du Globish au Globarin ?

Le français est, dit-on, la langue des diplomates. Si cela est encore vrai, c’est une source de fierté pour notre pays et chacun trouvera normal que des non-francophones adoptent le français comme langue de travail. Encore plus sûrement que le français est la langue des diplomates , l’anglais est la langue des affaires. Mais là, le dédain est de mise : pourquoi se convertir à ce regrettable « globish », qui régit les échanges sur la planète aujourd’hui? En fait, chacun sait que le monde tel qu’il s’est construit au XXème siècle nous a légué cet héritage. Au fil de l’Histoire, certaines … Lire la suite