Rome ou comment manager par l’engagement?

2

Le mot engagement revêt plusieurs significations. L’engagement est la conséquence d’une vision, une prise de position, mais il désigne également l’entrée dans l’action, une organisation ne valant que par ceux qui l’animent. Toute civilisation est mortelle. Toute organisation peut disparaître. A cet égard, Rome est riche d’enseignement…  Rome si proche, toujours féconde Le cinéma sait nous plonger dans la grandeur de Rome, de Ben Hur à Gladiator, en passant par la série TV, Rome. Les monuments nous rendent admiratifs de ces villes et ouvrages d’art qui témoignaient de la puissance de Rome. Nous avons été bercés par Astérix luttant contre … Lire la suite

« Comment transformer un Business Model? Suivez l’exemple de Lego, Casino ou Encore Club Med »

La remise en cause des business models – c’est-à-dire la manière dont une entreprise crée de la valeur et mène une activité – est de plus en plus fréquente. La révolution digitale a par exemple « mis au tapis » différentes entreprises : Virgin Mégastore,Comareg (publication d’annonces immobilières), DNS Voyages, etc. L’entrée de nouveaux acteurs et modèles économiques (pure players internet, modèles low costs, places de marché, etc.) déstabilisent profondément de nombreuses industries: transport aérien, distribution, presse, édition, éducation, etc. Les acteurs « historiques » de ces industries sont de plus en plus nombreux à ne pas savoir comment réagir et se laissent fragiliser. … Lire la suite

Venise et le pouvoir : gérer l’individu versus le collectif

Conférence animée par Jean Grimaldi d’Esdra, Directeur Pédagogique EDHEC Management Institute Plutôt que de s’enfermer dans des méthodes et des cadres de pensée trop simplistes ou trop rigides, Jean Grimaldi d’Esdra, Directeur Pédagogique EDHEC Management, propose aux dirigeants de renouveler leur gouvernance, et de mieux affronter les défis posés par la complexité de la mondialisation, en s’inspirant d’un modèle de réussite d’une exceptionnelle longévité, à savoir la République de Venise (697-1797). À l’origine ni le milieu naturel hostile, ni le contexte historique marqué par l’effondrement de l’Empire Romain, les invasions barbares et l’essor de Byzance, ne prédisposaient Venise à son … Lire la suite

Meetings, emails, thinking? How do business leaders spend their working days?

CEO time 60% of CEO time is taken up by meetings; CEOs spend 25% of their time on phone calls and at public events; only 15% of CEO time is spent working alone. bnet.com Work-related 56% of managers visit work-related websites during their free time and 30% read work-related books. Chartered Management Institute Time with Others CEOs spend the majority of their time with other people (83%). Of these, most are employees of the same firm, but many are not. On average, CEOs spend 42% of their time with insiders only, 25% with both insiders and outsiders and 16% with … Lire la suite

How to please workers and shareholders?

Lincoln Electric, a welding manufacturing company based in Ohio, has not laid off any employee for economic reasons since World War II, even in recession periods. How did they do it? Through a specific incentive management system, they foster both high competition and strong cooperation inside the company. Bonuses almost always exceed 60% of an employee’s basic earning, knowing that the average worker compensation is 68.000$ a year. Have they found the grail? Maybe not, yet through unusual managerial practices, they found a way to protect workers as well as profits. Video : Cleveland Manufacturer welds together job security, profits … Lire la suite

5 Leadership Lessons: What Went Wrong at GM? – Book

In Car Guys vs. Bean Counters, legendary auto executive Bob Lutz gives an eye-opening account about what went wrong in the U.S. auto industry, with details of behind the scenes activities. He puts “numbers” in perspective. Too often they are used to overrule common sense. “Where,” Lutz asks, “is the business school that preaches, above all, acceptance of the obvious, simplicity, and that uncommon virtue, common sense?” He talks about the things that distracted GM and others from doing what had made them successful and can distract us too.    Lutz devotes a chapter talking about GM’s failed “culture of excellence.” … Lire la suite

Google Travel, a coming revolution?

This may be the answer you get when you call the travel agent that helped you book your flights and find a budget hotel in Reykjavik. Is that possible? Well, wait for a while. (…) In a presentation of Bing’s virtues, the search engine by Microsoft, Mark Johnson, a senior Program Manager at Bing described the concept of search verticals, that is, specialized search engines that using semantic rules and context information provide users with a much better search experience than generic search engines, Google in particular. The point of Bing, was that there is a lot more to search … Lire la suite

Les ados sont conservateurs ?

Des perspectives de management intéressantes… Le regard des adultes sur les ados se nourrit en fait d’un certain malentendu générationnel qui entraîne des jugements de valeur sur des phénomènes qu’eux-mêmes adultes ont pourtant nourris. Ainsi en réaction à la sinistrose, au discours ambiant pas gai du tout sur l’avenir, l’entreprise, la politique, etc., les ados ont investi certaines valeurs de manière extrêmement rationnelle. Demain s’annonce difficile. Les ados se concentrent donc sur le présent. Ils sont très pragmatiques. 91% des adolescents de 15-18 ans interrogés en 2006 savaient ainsi dire ce qu’ils voulaient faire professionnellement plus tard avec un remarquable … Lire la suite

Livre – Splendeurs et Misères du travail

Screen shot 2011-07-14 at 11.10.29

Alain de Botton publie un livre remarquable « Splendeurs et Misères du travail » chez Mercure de France. Une vraie réflexion sur le travail, les mensonges du « devoir de bonheur », la vraie chaine logistique, le marketing, la RH ou encore la mondialisation. 10 chapitres pur 10 métiers. L’entreprise comme vous ne l’avez jamais vue ! Présentation de l’éditeur La plus remarquable caractéristique du monde contemporain du travail est peut-être finalement la croyance très répandue que celui-ci doit nous rendre heureux… Notre société est la première à suggérer que le travail pourrait être beaucoup plus qu’une punition ou une pénitence et que nous … Lire la suite