L’effet jogging en Management

EFFET-JOGGING : Nom plaisant d’un phénomène capital et paradoxal, l’effet rétrograde du progrès matériel. La déchéance des membres inférieurs était jadis pronostiquée chez les bipèdes motorisés. Or, moins les citadins marchent, plus ils courent. Au lieu de l’atrophie annoncée, la remusculation. La déstabilisation technologique suscite une restabilisation culturelle. A chaque « bond en avant » dans l’outillage, correspond un « bond en arrière » dans les mentalités. D’où notre formule : « la post-modernité sera archaïque ou ne sera pas ». et le caractère en général infondé tant des alarmes que des promesses « futuristes ».

Ce concept que l’on doit à Régis Debray s’applique à mon avis très bien en management. Exemples :

  • Mondialisation => Relocalisation
  • Management à distance => Besoin de proximité
  • Management par les systèmes => Besoin de lien humain
  • Mise en place d’objectifs individuels = >Besoin de sens collectif

Et vous, quelle est votre liste ?

Avec mots-clefs , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Une réaction à L’effet jogging en Management

  1. Susanne a écrit:

    Monde complexe –> besoin de simplicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *