La batterie de mon portable est à plat : prête-moi ton pull !

Enduit de nanotubes de carbone, n’importe quel tissu peut devenir… une batterie. L’idée est encore au laboratoire mais les premiers prototypes, en coton et en polyester, existent déjà.

L’électronique souple au point d’être incluse dans des vêtements semble avoir le vent en poupe. Les anglophones parlent de wearable electronic, mais, traduite en français, l’expression devient électronique portable, ce qui pourrait prêter à confusion.

http://www.futura-sciences.com

Avec mots-clefs .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *