Les usines à contenu, une révolution dans les médias ?

Vous connaissez les nouveaux sites de Q&A type Answers.com ou fluther.com ? Essayez, c’est assez étonnant…

Ces derniers temps, on a assisté à une véritable explosion de ce qu’il convient d’appeler des ‘usines à contenu’ telles que DemandMedia ou Answers.com. Ces sociétés créent des milliers d’articles par jour et ont un impact considérable sur l’écosystème informationnel du web anglosaxon. Preuve de leur avancée, ces deux entreprises sont désormais bien installées dans le top20 du web américain, aux cotés de géants tels AOL et Apple.

(…) Michael Arrington de Techcrunch a fait de même, parlant d’AOL, lui aussi en train de devenir une usine à contenus, comme ayant adopté “la stratégie de Toyota, consistant à fabriquer des milliers de sites de contenus de niche, à l’aide de ceux qui se sont fait licencier des vieux média”, et citant un article de Wired sur Demand Media d’octobre dernier.

Richard MacMannus avait lui commencé son analyse du phénomène Demand Media en août en montrant comment la société opérait sur une recette du succès simplissime : créer des tonnes de sites de contenus de niche, la plupart du temps sans intérêt, destinés essentiellement aux moteurs de recherche, puis utiliser les bonnes vieilles recettes du marketing viral à travers les réseaux sociaux et les monétiser avec de la publicité. (…)

Qualité médiocre, gros impact

(…) Les contenus issus de telles usines sont creux et ne contiennent aucune forme d’analyse, c’est ce qu’il est ressorti de plusieurs explorations faites par Marshall Kirkpatrick. Jack Herrick, le fondateur de wikiHow, parle lui carrément d’eux comme n’ayant ‘pas d’âme’, et même sans aller aussi loin, on peut certainement affirmer qu’il ne contiennent ni passion et reflètent souvent un manque critique de connaissances sur le sujet qu’il traitent. L’analogie utilisée par Mike Arrington est limpide : c’est du fast food.

Les média sont-il en danger ?

(…) Alors qu’en France, il est de bon ton, quand on est dans l’industrie des média, d’accuser Google de tous les maux, les usines à contenus représentent une menace bien plus grande encore : celle de concurrents directs, ayant trouvé le moyen de réaliser des contenus à un prix impossible à atteindre pour les média classiques.

Ceux qui produisent de la qualité devraient – s’il passent les autres obstacles qui se présentent à eux – pourrait survivre, mais ceux qui ont déja pris le parti de la quantité et sacrifié depuis longtemps la qualité, n’ont aucune chance. (…)

Source : http://fr.readwriteweb.com/2009/12/14/a-la-une/usine-contenus-une-menace-les-media-les-blogs-google/

Article suggéré par Aubry Pierens, professeur au MIP

Avec mots-clefs , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *