Comment les nouveaux paradoxes du web rentrent dans l’entreprise

Francis Pisani nous présente des idées très intéressantes – comme souvent – sur Internet et le rapport à l’information. Je le cite :

  • Plus d’information contribuent à nous isoler les uns des autres, surtout si nous éliminons celles qui ne nous conviennent pas.
  • Croire que nous avons plus de choix individuels nous empêche de voir que l’ensemble des choix qui s’offrent à à nous tend à se réduire . Les systèmes de recommandation (Amazon, iTunes, Netflix) poussent vers la monoculture et tendent à éliminer les niches tant vantées par la Longue traîne.
  • L’idée selon laquelle nous aurions plus de pouvoir personnel est un mythe qui nous empêche de voir que nous sommes confrontés à une perte massive de notre capacité personnelle de contrôle en raison de la quantité d’informations que nous laissons online. »

Appliquons ça à nos vies de managers et à la circulation de l’information dans l’entreprise. Si je fais un parallèle avec ce que racontent les managers dans les grandes organisations :

  • Un sentiment de solitude et d’isolation ressentie très fréquent;
  • Une capacité de décision, d’autonomie et de décision réduite par les « process » d’entreprise, qui réduisent l’initiative individuelle et tuent l’innovation quand ils sont mal compris;
  • Une pseudo-transparence de l »information accessible tout le temps et à tout le monde, qui oblige les dirigeants à faire le grand écart et à faire des erreurs pour gérer la pression médiatique !

Des commentaires, des réactions, des témoignages ?

Avec mots-clefs , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *