Un Googol, nombre d’atomes ou de connexions neuronales ?

A propos de google: le mot vient du Googol.

« Ce nombre a été imaginé par Edward Kasner (1878-1955), formé par le chiffre 1 suivi de cent zéros ou 10 à la puissance 100. Il est égal à 10 suivi de 33 tranches de 0, à 10 000 suivi de 32 tranches de zéros, à 10 000 000 suivi de 31 tranches de zéros, à 10 000 000 000 suivi de 30 tranches de zéros, etc. Selon le dictionnaire Webster, le concept a été développé en 1938 et l’appellation est due à Milton Sirotta, un jeune neveu du mathématicien. Un googol est approximativement égal à la factorielle de 70 ou 70!. Ses facteurs premiers sont 2 et 5. Il est considéré comme un grand nombre parce qu’on ne peut trouver dans la réalité des situations où ce nombre s’applique. »

  • Un googol = 10 puissance 100
  • Nombre d’étoiles dans l’univers: estimé à 10 puissance 22
  • Nombre d’atomes dans l’univers: estimé à 10 puissance 80

Le cerveau humain:

– Nombre de neurones: 10 puissance 11

– Nombre de synapses: 10 puissance 14

– Nombre de « configurations » possibles: …incalculable. On « dit » un googol…

En voir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gogol_(nombre)

Avec mots-clefs , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *