Tant que l’homme sera l’homme…

Tant que l’homme sera l’homme l’intelligence et la manipulation seront à l’œuvre dans la société. Derrière l’anonymat de la toile et de ses algorithmes se cache un pouvoir.

Une intelligence prendrait-elle le pouvoir sur les homme en tentant de les empêcher de penser ?

Pouvoir des temps modernes: la paresse au lieu de l’effort, la forme au lieu du fond, la quantité au lieu de la qualité, l’avoir au lieu de l’être. ce pouvoir met l’homme face à lui même, à sa capacité de discernement, à sa liberté.

Mais dans l’histoire les retournements n’ont ils pas étés le fait de ceux qui résistaient, qui s’imposaient ou qui se soumettaient à l’au delà?

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *