Les 12 fautes de management les plus courantes en temps de crise

 

1. Penser que les personnes doivent être contentes car elles ont du boulot
Effectivement, des employés sont contents quand ils ont du travail, mais cela ne suffit pas à les retenir! Les plus talentueux d’entre eux auront toujours d’autres alternatives ailleurs !

2. Ne pas communiquer
Si les managers ne communiquent pas ouvertement et directement avec leurs collaborateurs, ces derniers n’ont aucun moyen de savoir où en est la situation.

3. Ignorer les rumeurs
Si les managers ne pratiquent pas une communication ouverte et une politique transparente en ce qui concerne les nouvelles importantes, alors ils ne doivent pas s’étonner que des rumeurs et des demi-vérités circulent dans l’entreprise. C’est leur attitude a encouragé ce phénomène.

4. Manquer de reconnaissance
Beaucoup de top managers ont difficiles à admettre que les bonnes prestations de leurs collaborateurs doivent être plus souvent récompensées. Un compliment ne coûte rien et c’est une excellente façon de motiver ses troupes.

5. Ne pas être derrière vos collaborateurs
Un manager qui ne soutient pas ses collaborateurs perd rapidement leur estime…Il est important que vous soyez avec eux, et encore plus certainement en cette période mouvementée où le travail est difficile.

6. Economiser sur les formations
Se tenir au courant des nouveaux développements existants est quelque chose de crucial pour ceux qui veulent survivre à la crise. Vos collaborateurs doivent absolument recevoir l’opportunité de développer leurs compétences. Cette attitude est gagnante aussi bien à court qu’à long terme.

7. Trop augmenter la charge de travail
Bien évidemment, il faut travailler dur afin de maintenir l’entreprise à flots, mais pas au point de faire faire un burn-out à vos collaborateurs. Séparez donc les tâches importantes de celles qui sont accessoires ou moins urgentes, et ce afin d’alléger la charge de travail de vos collaborateurs débordés. Ne pas confondre productivité avec de trop longues heures de travail. En ces temps économiquement durs, oui le travail doit être fait mais avant tout il faut obtenir des résultats.

8. Attendre une éclaircie économique
Attendre que la situation s’améliore et que l’économie reprenne est sûrement une attitude trop… attentiste ; pendant ce temps, vos concurrents agissent et prennent de l’avance.

9. Faire des concessions sur la qualité
Les managers ne peuvent pas se permettre d’accepter un travail moins bien fait et de moindre qualité… cela créerait un précédent et la barre serait difficile à redresser plus tard.

10. Economiser sur les affaires courantes
Si les clients sont habitués à se voir offrir certains avantages, on ne peut pas lésiner sur cela et essayer de faire des économies de ce côté-là.

11. Prêter moins d’attention aux contacts avec les clients
Veillez à ce que les personnes en contact régulier avec les clients reçoivent bien ce message. S’ils ne soignent pas leurs contacts avec les clients, vous risquez non seulement de perdre les clients existants mais aussi de ne pas arriver à en prospecter de nouveaux.

12. Ne pas laisser vos collaborateurs prendre des initiatives
Donnez des conseils à vos collaborateurs sur comment résoudre leurs problèmes et dilemmes mais tout en leur laissant de la place pour qu’ils puissent prendre des initiatives. Par après, revenez vers eux en les félicitant pour ce qu’ils ont bien fait et en leur prodiguant des encouragements pour les choses à améliorer.

Source : express.be

 

Avec mots-clefs .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *