Qui paye le téléphone gratuit ?

Francis Pisani, nous fait une présentation de Google Voice :

  • Numéro de téléphone unique à partir duquel on peut gérer tous les autres en redirigeant les appels sur celui des appareils qui est le plus commode à chaque instant ou sur tous en même temps. Acquis gratuitement, ce numéro est sensé être utilisable à vie. Un filtre permet d’entendre de qui vient l’appel avant de le prendre ou de le rediriger vers une boîte vocale.
  • Conférences téléphoniques gratuites. Les participants appellent votre numéro, vous les acceptez et c’est parti.
  • Appels gratuits de tout numéro aux Etats-Unis (et au Canada) et à des tarifs comparables à ceux de Skye pour l’étranger (moins chers dans certains cas semblent-il).
  • Gestion des textos. Ceux qui sont envoyés à votre numéro Google Voice peuvent être redirigés sur le mobile de votre choix
  • Messages personnalisés pour les correspondants les plus importants

Qui va payer le téléphone gratuit ? On est passé d’un modèle de consommation à un modèle d’usage et maintenant à un modèle « d’attention » de l’utilisateur.

Est-ce que ce qui se vendra demain sera du « temps d’attention » plus que l’usage d’un produit ? Dans un monde de surinformation….

Avec mots-clefs , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *