Le mythe de l’entreprise qui promet le bonheur ?

 

Dans Le Point de cette semaine, Michela Marzano, philosophe italienne, dénonce le mythe de l’entreprise qui promet le bonheur aux salariés.

michela-marzanoExtraits :

« En nous promettant de nous réaliser par le travail, l’entreprise nous ment ?

Je préfère dire qu’elle nous manipule. Elle produit en effet un discours qui réclame un investissement total du salarié, une adhésion globale à la culture d’entreprise. En échange, elle promet à ses salariés le bonheur. Ces derniers se donnent à fond, mais le bonheur ne sera pas au rendez-vous. Comment pourrait-il en être autrement ? Si mon épanouissement est lié aux succès de mon entreprise, il est forcément fragile, car soumis aux aléas du marché (la crise actuelle en est un bel exemple). En associant bonheur et performance du groupe, l’entreprise cherche à faire oublier que son seul but, et c’est logique, demeure celui de faire du profit, de dégager des bénéfices, de rémunérer ses actionnaires, etc. »

Et si le discours du monde moderne avait simplement surdimensionné la place du travail dans la vie des gens ?

Source : http://www.lepoint.fr/actualites-chroniques/l-entreprise-ment/989/0/311881

Avec mots-clefs , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *